Illsutrations - Guillaume Lopez

La meilleure garantie pour votre ancienne... à un prix abordable !

Infos pratiques


Autres informations

Votre recherche :

Le contrat collection Rétro Assurances ne fait pas application de la clause bonus / malus, cependant il est intéressant d'en comprendre le fonctionnement car votre assurance auto moderne y est soumis. A chaque échéance anniversaire, la clause de "réduction-majoration" fait varier le montant de la cotisation pour votre véhicule.

Elle varie dans une période de référence en fonction :

  • de l'absence ou de la survenance d'accidents,
  • de l'engagement ou non de votre responsabilité.

 

Comment calculer le ''bonus'' ?

Vous n'avez aucun sinistre responsable pendant la période de référence : coefficient de l'échéance précédente x 0.95.

Exemple : 0.90 x 0.95 = 0.855, arrondi par défaut à la deuxième décimale soit 0.85 (ou encore 15 % de coefficient réduction/majoration).

Vous avez 1 sinistre partiellement responsable : coefficient de l'échéance précédente x 1.125.

Exemple : 0.85 x 1.125 = 0.956 (arrondi par défaut à la deuxième décimale) soit 0.95.

Vous avez 1 sinistre totalement responsable : coefficient de l'échéance précédente x 1.25.

Exemple : 0.85 x 1.25 = 1.062 (arrondi par défaut à la deuxième décimale) soit 1.06.

 

Les véhicules concernés

La réduction-majoration s'applique à tous les types de véhicules à l'exception des :

  • Véhicules de collection
  • Engins (ex: tracteur agricole, matériel de terrassement...)
  • Véhicules dont la cylindrée est inférieure ou égale à 80 cm3
  • Remorques (autres que semi-remorques)
  • Caravanes

 

Son fonctionnement

Le coefficient s'applique à la cotisation du tarif en vigueur à votre date d'échéance anniversaire et varie en fonction du nombre de sinistres responsables pendant la période de référence.

La première année d'assurance, ce coefficient est égal à 1.

Il vous faudra 13 années consécutives d'assurance sans accident pour atteindre le niveau minimum de 0.50.

Le coefficient maximum ne peut être supérieur à 3.50.

Après deux années consécutives sans sinistre, le coefficient ne peut être supérieur à 1.

 

graphique évolution bonus-malus

 

Les particularités

Aucune majoration n'est appliquée pour le premier sinistre responsable ou partiellement responsable après une période de 3 ans (soit après la 4ème échéance anniversaire) au cours de laquelle le coefficient de réduction-majoration est égal à 0.50.

Aucune majoration n'est appliquée au coefficient au titre des accidents :

  • mettant en jeu les seules garanties «vol», «incendie», «bris des glaces»,
  • engageant totalement la responsabilité d'un tiers ou provoqués par un événement de force majeure,
  • en cas de conduite à l'insu de l'assuré, sauf si la personne vit habituellement au foyer.

Les coefficients de 1.25, 1.125 et 0.95 sont respectivement portés à 1.20, 1.10 et 0.93 si le véhicule est garanti selon l'usage "tournées professionnelles".

Une suspension de garantie supérieure à 3 mois ne permet pas de bénéficier de réduction nouvelle au terme de la période de référence.

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Aidez nous à améliorer notre service en laissant votre commentaire :

Adoptez les bons réflexes dès maintenant :

  • Commencez par remplir le constat amiable sur les lieux de l'accident.
     
  • Utilisez un stylo bille (pour que le 2ème exemplaire soit lisible ).
     
  • Recueillez en priorité : le nom de l'autre conducteur et le numéro d'immatriculation de son véhicule.
     
  • Soyez très vigilant sur le choix des cases à cocher dans la partie qui décrit les circonstances de l'accident. Ces informations déterminent les responsabilités des conducteurs.

 

Ne cochez que la ou les cases qui s'appliquent à votre situation sans vous laisser influencer.

Ne modifiez surtout pas votre constat après signature par les deux parties : une fois signé par les 2 parties, seul le recto du constat fait foi (vérifiez que toutes les informations essentielles y figurent).

Que faire en cas de désaccord sur la rédaction du constat ? Ne signez pas et précisez-le dans la partie "observations".

En cas d'accident en chaîne, établissez 2 constats : l'un avec le véhicule qui vous précédait, l'autre avec celui qui vous suivait.

 

Les points clés de votre constat amiable

Précisez si vous êtes en agglomération.

Cochez la case "Blessé(s)", même en cas de doute sur d'éventuelles séquelles.

Constat amiable - case "Bléssé(s)"

Cochez la case "Oui" si d'autres véhicules ont été endommagés.

Constat amiable - "dégâts matériels"

 

Pour les témoins, les coordonnées complètes sont indispensables.

 ATTENTION : ils ne peuvent être ni votre conjoint, ni un membre de votre famille, ni transportés dans votre véhicule au moment de l'accident.

Constat amiable - Témoins

 

Une ou deux cases cochées maximum doivent permettre de décrire votre situation, mais il n'est pas anormal de n'en cocher aucune.

Constat amiable - situation

 

Indiquez bien sur le croquis :

  • le milieu de la rue (ou de la route) par un pointillé ou une ligne pour représenter une ligne blanche.
  • la signalisation (feux, panneaux, marquage au sol).
  • la position et sens que suivaient les véhicules au moment du choc.

Constat amiable - croquis

 

La partie "observations" est très utile pour préciser les circonstances (ex. : ouverture d'une portière). C'est aussi l'endroit qui vous permet de noter les raisons du désaccord qui ont pu vous empêcher de signer.

Constat amiable - observations

 

   Télécharger un constat amiable    (à imprimer en deux exemplaires - format pdf  - 2.6 Mo )

 

En cas d'accident, contactez rapidement le service indemnisation par téléphone :

05 81 71 10 10

(ouvert du lundi au jeudi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 18h (le vendredi 8h30 à 17h30)

 

 

Avez-vous trouvé cette réponse utile ?

Aidez nous à améliorer notre service en laissant votre commentaire :

Top 5 des questions